Le protocole : Interactions plantes méditerranéennes/insectes.

Pourquoi développer ce protocole :

  • Déterminer l’intérêt d’une gamme d’arbrisseaux ou sous-arbrisseaux vis-à-vis de l’entomofaune, qui pourraient servir de relais aux prairies fleuries à base de plantes herbacées lorsque celles-ci ne sont pas en fleur.
  • Identifier, parmi une gamme déjà existante, les plantes qui attirent la plus grande diversité d’insectes possible.
  • Tendre vers l’exhaustivité de la connaissance des espèces entomologiques associées à des espèces végétales méditerranéennes données, grâce à des inventaires effectués de manière qualitative (fréquence, durée et niveau scientifique de l’étude).

Afin de pouvoir être communiqué rapidement à la communauté scientifique, le protocole s’appuie sur le SPIPOLL
(Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs).

Les plantes étudiées :
Selon les saisons, les observations auront lieu sur différentes plantes, choisies par Olivier Filippi par rapport à leur période de floraison.

  • Printemps : Dorycnium pentaphyllum (Badasse), Euphorbia ceratocarpa (Euphorbe de Sicile) et Thymus mastichina (Thym résineux).
  • Eté : Bupleurum fruticosum (Buplèvre ligneux), Vitex agnus-castus ‘Latifolia’ (Gattilier) et Origanum syriacum subsp. heracleoticum (Origan de Syrie).
  • Automne : Dittrichia viscosa (Inule visqueuse) et Erica manipuliflora subsp. anthura (Bruyère).
  • Hiver : Rosmarinus officinalis (Romarin officinal) et Teucrium fruticans (Germandrée).
Euphorbia ceratocarpa Vitex agnus-castus Dittrichia viscosa Teucrium fruticans
Euphorbia ceratocarpa Vitex agnus-castus  Dittrichia viscosa Teucrium fruticans

Les 3 sites d’observation :

  • le Naturoptère, Sérignan-du-Comtat (84830)
  • chez M. Filippi, à Loupian (34140)
  • chez M. Michelot, à Robion (84440)

Périodes et durées d’observations :

  • Hiver, Automne, Printemps : 2 jours/semaine à 10h, 14h et 16h, pendant 6 semaines (non nécessairement consécutives).
  • Eté : 2 jours/semaine à 9h, 14h et 18h, pendant 6 semaines.
  • Pas d’observation par temps de pluie, privilégier les observations par vent nul ou faible.
  • Observation pendant exactement 20 minutes sur chaque plante (fleurs, feuilles, tiges).

La collecte des données :

Avant chaque observation, la plante est photographiée à distance (2-3 m), en gros plan ainsi que son contexte.
L’état général de la plante est également indiqué dans le tableau d’observation : plante en début de floraison, plante envahie par des pucerons, etc.
Les arthropodes observés sont collectés ou uniquement photographiés si la détermination sur simple photo est possible. Cela dépend du degré de certitude de l’observateur. Par exemple, certains papillons ou araignées sont facilement identifiables sur simple photo. En cas de doute, l’arthropode est obligatoirement collecté.

Identification après collecte

Le traitement des données :

Après les identifications, que ce soit jusqu’à l’espèce ou à un taxon inférieur, les informations suivantes seront données pour chaque plante :
– Nombre d’espèces total, rangées par groupes taxinomiques.
– Nombre d’espèces par groupes fonctionnels (phytophages, parasitoïdes, pollinisateurs, prédateurs, neutres).
Toutes les identifications effectuées sont basculées annuellement sur la base de données SILENE (Système d’Informations et de Localisation des Espèces Natives et Envahissantes)

L’étude portera sur la diversité des espèces et la diversité au sein de chaque groupe fonctionnel pour chaque plante.
Elle ne pourra aborder l’aspect quantitatif global car la méthode de prospection (photographies ou captures), implique nécessairement que la même abeille peut être observée 2 fois sur la plante.

Le protocole et ses résultats au Naturoptère

Pour répertorier la biodiversité entomique à Sérignan-du-Comtat, le protocole a été mis en œuvre sur l’aire de stationnement du Naturoptère. Un parterre défini a été séparé en 4 parties, une pour chaque saison. Chacune des parties comporte 2 ou 3 espèces d’arbrisseaux ou sous-arbrisseaux qui vont fleurir soit au printemps, soit en été, soit en automne, soit en hiver. Les variétés plantées ont été gracieusement fournies par la pépinière Filippi.

Site d’observation du Naturoptère

LES PREMIERS RESULTATS

Automne 2019

Plantes étudiées : Dittrichia viscosa (inule visqueuse) et Erica manipuliflora (bruyère) – 3 plants de chaque espèce.

Etat des plantes : en fin de floraison et montée en graines.

Nombre d’observations : 19 (1 observation = 1 période de 20 minutes).

Nombre total d’animaux observés : 114 (109 collectés + 13 photographiés).

Nombre total d’espèces identifiées : 85 – Nombre total d’espèces en cours d’identification : 29

Par plante :

# Dittrichia viscosa, Inule visqueuse
Nombre total d’espèces identifiées : 76

# Erica manipuliflora, Bruyère
Nombre total d’espèces identifiées : 9

2019-10-16 Sérignan (84) 12h-Synema globosum sur Dittrichia viscosa – AC

2019-10-14 Sérignan(84) 12h- Lycaena phlaeas sur Dittrichia viscosa – MCH MCH

2019-10-14 Sérignan(84) 12h- Apis mellifera sur Dittrichia viscosa – AC

2019-10-14 Sérignan(84) 14h – Nezara viridula sur Dittrichia viscosa – MCH

Date, commune (département)-Heure-Nom latin de l’animal sur nom latin de la plante, initiales de la personne ayant fait la photo et de celle ayant fait l’identification

A noter :
Les aléas climatiques (pluie et vent) ne permettent pas toujours de respecter la périodicité des observations. C’est un paramètre à prendre en compte dans la planification du protocole.
114 arthropodes ont été observés dont près de 90% ont été collectés pour identifier l’espèce.
Ils sont répartis en 8 groupes dont les 2 plus importants : 42 % appartient aux hémiptères (punaises, cicadelles, cercopes) et 22% aux araignées.

Hiver 2019-2020

Plantes étudiées : Teucrium fruticans (germandrée arbustive) et Rosmarinus officinalis (romarin officinal) – 3 plants de chaque espèce.

État des plantes : en début de floraison, puis pleine floraison (pour le Teucrium fruticans).

Nombre d’observations : 12 (1 observation= 1 période de 20 minutes).

Nombre total d’animaux observés : 13 (13 collectés + 0 photographié).

Nombre total d’espèces identifiées : 6 – Nombre total d’espèces en cours d’identification : 7

Par plante :

# Teucrium fruticans, Germandrée arbustive
Nombre total d’espèces identifiées : 3

# Rosmarinus officinalis, Romarin officinale
Nombre total d’espèces identifiées : 3

2020-03-16 Sérignan (84) – 14h – Osmia cornuta sur Rosmarinus officinalis – MCH

2020-03-09 Sérignan (84)-14h –Agalenatea redii sur Rosmarinus officinalis – MCH

A noter :
Durant les 2 premières années du protocole, les 2 espèces ne montrent pas nécessairement une floraison hivernale. D’autres espèces sont peut-être à envisager pour la saison hivernale.
Pour améliorer le protocole, il serait peut-être judicieux de prendre en compte l’influence des plantes environnantes (hors de l’étude) pouvant avoir une influence sur la fréquentation de l’entomofaune et sur la répartition des groupes fonctionnels.
Télécharger le pdf

Conférences

Nous mettons à votre disposition le contenu de notre dernière conférence :
“Changement climatique et viticulture :
 quels impacts ? quelles pistes d’adaptation ?”
du 9 décembre 2021, que vous pouvez télécharger ici :

Télécharger